Recevoir les derniers articles d’Une Trottinette dans la kitchenette en temps réel grâce aux flux RSS

Vous voulez être averti des prochaines animations de votre bibliothèque ou simplement prendre connaissance des derniers billets de votre blog favori ?

Vous aimeriez être au courant des nouvelles du monde diffusées par votre journal habituel ?

Pour peu que vous ayez plusieurs sites favoris proposant des mises à jour régulières, vous pouvez perdre beaucoup de temps à aller visiter toutes vos sources chaque jour.

Il existe pourtant un moyen qui peut vous faire gagner du temps en vous informant s’il y a de nouveaux articles parus sans vous rendre vous-même sur les sites. Ce moyen s’appelle le RSS !

Grâce au RSS, vous pouvez rassembler gratuitement sur une même page toutes les informations venant de sources différentes.

 

Comment ça marche ?

  1.  Pour lire ces fils, vous avez besoin d’un lecteur de flux RSS appelé aussi agrégateur. Il en existe de très bons en ligne et c’est gratuit ! L’inscription est simple et ultra-rapide.

Voici une petite liste non exhaustive :

  • NetVibes (vous trouverez ici une explication claire pour créer votre portail personnalisé.

  2.    Les blogs et la plupart des grands sites d’information dont le contenu est régulièrement mis à jour proposent un flux ou fil RSS.

    

Pour vous abonner à leur fils RSS, il vous suffit alors de faire un clic droit sur l’icône, choisissez « Copier le raccourci » (si vous êtes sous Internet Explorer) ou « Copier l’adresse du lien » (si vous utilisez Firefox) que vous collez ensuite dans votre agrégateur de flux RSS.

 

Vous êtes prêt à recevoir les nouvelles de vos sites préférés !

technorati tags:
del.icio.us tags:

Publicités

J’ai testé pour vous… de la soupe au chocolat

Il y a quelques semaines, se déroulait dans ma commune un marché du chocolat! J’avais réussi à y traîner mon frère dans l’espoir d’avoir de chouettes idées et aussi de m’acheter quelques pralines sous couvert d’un cadeau à mon cher frère… J’étais bien partie pour ne rien déguster sur place, régime oblige quand un stand a attiré notre regard… Une école hôtelière proposait son savoir-faire aux chalands! C’est ainsi que je compris pourquoi en entrant dans le local plutôt que de sentir le chocolat, une prenante odeur de poisson arrivait à mes douces narines… 🙂

Cette école proposait en effet une sole au chocolat blanc que je me voyais bien disposée à goûter quand mon frangin se prit d’une envie subite de chocolat chaud proposé par cette même école. Et avant que je ne puisse dire quoi que se soit, un visiteur (un prof?) me proposa de goûter plutôt une soupe au chocolat. Naïve comme je suis, je croyais que c’était une autre forme de chocolat chaud. J’ai donc accepté la mixture qu’on me proposait. Et là, je dis que tout ce qui est fait à base de chocolat n’est pas forcément bon!

Imaginez une soupe aux poireaux froide. Ajoutez-y du chocolat. Et surmontez le tout de chantilly… Si votre estomac résiste à ça, chapeau! Moi j’ai dû faire bonne figure devant le type qui m’avait servi et qui me disait: « c’est bon hein! » Ce à quoi j’ai répondu: « C’est original, on ne goûte pas ça tous les jours… » (et encore une chance!) Lui: « mais faites goûter à monsieur!« . Moi (trop gentille): « Non non, il vient de goûter le chocolat chaud, il ne faudrait pas mélanger. » C’est ainsi que je sauvai mon frère. Et on dit merci à qui?

Autant vous dire qu’après cette expérience traumatisante, je n’ai pas voulu continuer avec la sole au chocolat qui était proposée…

Encore récemment, la carte d’un restaurant proposait du kangourou au chocolat au gingembre: je m’en suis abstenue. Les personnes qui en ont mangé m’ont assuré que c’était bon. Je les crois sur parole…

J’ai réussi… le bal du prince

Bon, ok, j’ai triché! J’ai cherché la soluce sur le net. C’est que je suis pas du genre patiente et au bout du 40e essais, je me suis dit que d’autres avaient sûrement trouvé et qu’il était bête de ne pas profiter de leur expérience 🙂

Aller, je vous explique l’histoire…

Tout a commencé quand j’ai lu cet article d’une bibliothécaire qui parlait de générateurs de romans. Elle parlait aussi d’un jeu qui existe depuis plus 10 ans, destiné aux jeunes filles fleurs bleues comme moi : le Bal du Prince! C’est un peu comment les romans dont vous êtes le héros. Le but du jeu est de faire en sorte que le prince Rodolphe tombe amoureux de vous… J’ai pas résisté et je me suis tout de suite élancée après avoir sauvegardé l’adresse dans mon delicious

1er essais: je me fais poursuivre par un jardinier lubrique et je tue le prince par mégarde. 😦

2e essais: je tache me robe avec une tartelette à la myrtille (ma gourmandise me perdra) et je rends le prince amoureux de son frère…

3e essais: je rentre au couvent…

Et ainsi de suite…

Je vous conseille donc d’aller y jeter un oeil, histoire de rire un peu…

technorati tags:
del.icio.us tags: