Crumble de potiron

Voici une recette qui traîne dans mon petit cahier depuis l’année passée. J’ai la mauvaise habitude de soit prendre des photos de mes plats et d’oublier de les noter, soit de copier ma recette dans mon carnet et de ne pas avoir la patience de photographier mon assiette.

Voici une recette qui tord le cou à l’idée reçue que le potiron c’est juste bon pour faire une soupe. Je l’avais déjà utilisé pour un couscous, le voici dans un crumble mais vous pouvez aussi l’accommoder en galettes, muffins… Il vous suffit de regarder dans mon delicious au tag potiron.

J’avais lu que si le potiron était jeune, on pouvait très bien ne pas le peler et manger sa peau. Après essais, je ne suis pas convaincue. Et même faignasse comme je suis, je pense ne plus réitérer l’expérience et peler consciencieusement mon potiron.

Ingrédients (pour une personne)

  • 1 potimarron
  • 2 cs de flocons (avoine ou mélange)
  • 2 cs de farine
  • 50 g de fromage de chèvre
  • 1 cs de parmesan
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cs de beurre
  • thym
  • persil
  • huile de noix
  • sel/poivre

Recette

  1. Couper le potiron en cube et le faire cuire dans une casserole avec un verre d’eau.
  2. Confectionner la pâte à crumble en mélangeant les flocons, la farine, le beurre, le parmesan et le sel, idéalement avec les doigts (je déteste faire ça).
  3. Dans un plat allant au four, couper l’ail, ajouter le potiron, l’huile et le fromage de chèvre, sel/poivre/herbes.
  4. Saupoudrer de la pâte à crumble.
  5. Cuire dans un four à 200° pendant 30 minutes.

Imprimer la recette du crumble de potiron

Publicités

Tarte poire – spéculoos

Décidément j’adore le mariage des poires avec le spéculoos. Je vous avais déjà présenté mes verrines façon tiramisu allégé. Aujourd’hui je présente une recette qui n’en est pas une. Un truc super bon qui se concocte plus vite que je ne l’écris. Un dessert bien réconfortant en ces temps post réveillon – galette de rois…

Après des mois où j’ai réussi à me retenir d’acheter de la pâte au spéculoos, un jour j’ai craqué: elle était en promo (2 pour le prix d’un) et je commençais une semaine de festivité pour mon anniversaire avec pas moins de 4 desserts différents à réaliser. Quelle bonne raison aurais-je eu de ne pas l’acheter? Mais je suis une personne raisonnable, et après avoir tester la pâte pour remplacer les biscuits dans mes verrines (dans un mélange sablé, pâte de spéculoos et flocons d’avoine), il m’en restait encore pour réaliser cette tarte aujourd’hui (soit 1 mois après avoir ouvert ledit pot). Je suis trop fière de moi!

Bon pour la photo on repassera! Je l’ai prise après que l’on se soit rué dessus, et avec l’appareil de super jamie que je ne maitrise pas, dans la cuisine, à l’heure du thé. Mais comme j’étais trop emballée par cette tarte et que je me connais, si je ne l’écris pas de suite, elle ne paraitra jamais, je vous la mets telle quelle.

Ingrédients

  • 1 pâte sablée (du commerce)
  • 2 c.s. de pâte de spéculoos crunchy (ou pas)
  • 4 poires
  • jus de citron
  • 2 c.c. de sucre de canne

Recette

  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Foncer un moule à tarte avec la pâte. Tartiner de pâte de spéculoos.
  3. Couper les poires en tranches et les disposer sur la tarte.
  4. Arroser de jus de citron.
  5. Enfourner 35 minutes à 180°. Quelques minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer de sucre.

A déguster tiède avec un bon thé à l’ecchinacée.