Archives pour la catégorie Trottinette 2.0

quelques outils technos qui égaie le blog…

Mon portable, Xubuntu et moi

Note de service : Cet article est le résultat de plusieurs semaines de prises de tête informatique! Et ça va casser l’image de geekette que je peux véhiculer auprès de ma famille et de certains amis (auprès de mes collègues, je suis grillée mais ils ont bien ri) 😉

Plusieurs semaines sans le moindre article. Mais j’ai un mot de mon collègue de l’espace numérique! 😉

J’avais plus de portable en état de marche. Enfin ! s’il fonctionnait plutôt bien jusqu’à ce que je lui demande d’accepter un nouveau logiciel… Mon Windows était trop vieux… Pas que le Windows d’ailleurs…  Et il n’est plus très portable puisque la batterie m’a lâchée il y a quelques années déjà. C’est à ce stade que je vais voir sourire les petits malins de service, ceux qui ont déjà ri en suivant mes aventures sur FB, les informaticiens de passage… A ma décharge, j’avancerai que cet ordinateur est très très vieux et que j’y tiens beaucoup puisque c’est avec lui que j’ai rédigé mes travaux à l’université… Je ne peux me résoudre à m’en séparer même s’il ne fait de 9G de disque dur et 128M de Ram, USB1 (les tout début de l’USB puisque je frimais avec ma clé offerte avec la bête qui faisait royalement 16M), sortie téléphone  avec Modem intégré… Il a quand même un port infra-rouge que j’utilise périodiquement (n’est-ce pas papa?), il me sert fort opportunément de lecteur DVD (je vous ai dit que ma TV est trop vieille pour accepter les magnétoscopes et lecteurs DVD?) et il m’a valu mon quart d’heure de gloire dans une revue pour toutes les misères que j’ai eue pour l’obtenir…

linux_logo

C’est le moment ou jamais de me mettre à Linux! J’en rêve depuis quelques temps déjà. J’avais lu que c’était l’OS idéal pour les vieux PC. 1ère étape: sauver tout ce qui se trouve sur le disque dur. 1ère désillusion: ce ne sera pas une partie de plaisir! Je vais devoir tout décharger via clés USB parce que le disque dur externe qui m’avait été prêté fonctionne sous USB2 et que je n’ai pas USB2… Grrr. 6 clés et 3h plus tard, je peux m’attaquer sérieusement

Je me mets donc à chercher dans les différentes distributions proposées, celle qui me conviendra le mieux. Et là, la 2e désillusion me frappe de plein fouet: Mon ordi est vraiment trop vieux pour supporter un Ubuntu normal. En cherchant mieux, et avec l’aide de mon nouveau collègue, je trouve Xubuntu, une version light qui devrait tourner sur mon portable. On le grave, je mets le CD dans mon ordi et là 3e désillusion: il n’accepte pas les CD réinscriptibles…

xubuntu-geekeries

C’est pas grave, en fouillant bien, on retrouve un CD non réinscriptible, on le grave et on le met dans mon lecteur. Pas mieux… On cherche, on gratte… Dernière solution: nettoyer la lentille du lecteur (j’y aurais pas pensé: c’est vrai que mon portable me suit partout mais je suis très soigneuse avec lui! Comme dit plus haut! ;-)). Me voilà donc avec une pince à épiler et un coton tige en train de nettoyer cette fichue lentille, dernière chance de changer d’OS. Halleluia! Je remets le CD et tout fonctionne. J’installe Xubuntu. Tout fonctionne mais je le trouve un peu lent… Pas grave! du moment qu’il accepte de faire ce qu’il faisait avant (jukebox, lecteur DVD, bureautique…) et que je puisse installer mes nouveaux logiciels. Et là, la 4e tuile me tombe dessus (mais j’ai la tête dure 🙂 ) ! Les MP3 ne sont pas lisibles à la base avec Linux (un problème de format non libre), il faut donc ajouter des paquets comme ils disent… Mais, et c’est là ou j’ai commencé un peu à douter de la faisabilité de mon projet, il est quasi impossible d’installer des paquets si on n’est pas connecté au net. Ca ne fonctionne pas comme les logiciels sous Windows qui ont un exécutable (on télécharge et on clique sur installer). Mon collègue (toujours lui) s’est laissé tenter par une expérience avec Ubuntu et l’a installé chez lui: il me confirme qu’avec une connexion web c’est le pied! Il suffit de vouloir lancer un programme pour qu’il dise ce qu’il manque et aille le chercher sur internet et l’installe. Mais bon, moi je ne peux pas me connecter à Internet ! (je vous rappelle que je n’ai qu’une sortie téléphone avec un vieux modem intégré 56k). Après moult essais pour installer ce lecteur MP3, le lecteur DVD et les logiciels dont j’avais besoin, j’ai dû me résigner à mon triste sort et me déclarer vaincue… Ce n’est pas encore aujourd’hui que je passerai à Linux!

J’ai donc reformaté une nouvelle fois mon ordi en moins de 2 semaines pour passer à une version plus récente mais tout à fait supportable de windows, j’ai nommé Xp. Tout à l’ai de fonctionner normalement. J’en suis quitte pour m’acheter quelques clés USB supplémentaires pour compenser mon espace disque… en attendant de recevoir un portable digne de ce nom au boulot!

Ben oui! Toute cette prise de tête sur mon ordi perso était générée pour régler un problème au boulot! 😉

MorgueFile

Je vous avais promis des articles plus sérieux. En voici un que j’aurais dû vous écrire depuis bien longtemps vu la pub que je fais autour de moi pour ce service.
morguefile

MorgueFile est un site qui propose des images libres de droit et utilisables gratuitement sur n’importe quel site web. Les photos sont de très bonne qualité, haute résolution, et le moteur de recherche facilite la navigation. Le site propose aussi une navigation par thématique, dossiers et sous-dossiers : allez dans Archive.

Quand j’ai besoin d’illustrer un article et que je n’ai pas de photos personnelles sur le sujet, je vais toujours voir sur ce site en premier. En plus il me fait pratiquer mon anglais 😉 puisqu’il n’est pas traduit.

Il est aussi possible de participer à cette immense base de donnée et proposer ses propres photos pour le plaisir du partage. Pour cela, il faut s’inscrire et accepter les conditions. Cette inscription permet de dialoguer avec d’autres photographes passionnés et participer aux forums. Il est possible aussi de se créer une lightbox.

Damned : Repérée!

A force, fallait que ça arrive!

Ce blog, créé à la base pour permettre à mes copains sortis des jupes de leurs mères de ne pas mourir de faim et même d’épater parfois leurs convives avec 3 fois rien, a dérapé sur mes anecdotes de boulot. Et comme depuis quelques mois j’enfile mes habits de geekette à chignon, je parle aussi parfois de l’Espace Public Numérique lié à la bibliothèque où je terrorise les djeuns et moins djeuns (HéHé! en période d’Halloween, ils vivent un vrai cauchemar).

Suite au dernier article, le « célèbre Jean-Luc Raymond » , toujours à l’affut de tout ce qui se dit sur les EPNs, a écrit un article sur les élucubrations de votre dévouée sur le blog EPN-Ressources.

Je vais donc tenter d’être plus sérieuse dans les prochains articles… J’avais justement en tête de vous parler de 2/3 sites sympas après les avoir testés sur mes parents. Pour les anecdotes de boulot, je fais court: Ion décrit le métier tellement mieux que moi!

P.S. pour les culinoblogueuses: de nouvelles recettes devraient aussi arriver d’ici peu!

Quelques nouveautés sur ce blog

J’ai profité d’un week end pourri point de vue météo et d’un jour de relâche dans la coupe du monde de rugby pour faire quelques ajustements sur ce blog.

J’avais envie depuis longtemps de mettre un add this del.icio.us sous chaque article. J’ai ramé pour trouver comment faire et je pense avoir trouvé. L’avenir nous dira si ça marche 🙂

Ca demande pas mal de manipulations mais je vais tenter de m’y tenir… C’est que je suis super friande de ce genre de truc. Ca me permet de mettre directement dans mes « favoris » les articles qui m’intéressent et d’y avoir accès partout où je vais. Et oui! je suis une grande nomade… 🙂

Ensuite, je me suis inscrite à MyBlogLog, histoire de voir un peu comment tourne ce service et s’il est aussi convivial qu’on veut nous le faire croire. Ca devrait me permettre de voir les trombines de ceux qui visitent ce blog et de montrer la mienne (enfin ma petite chataigne sur patte préférée!) sur les blogs que je visite…

Je suis passée à Feedburner pour mes liens RSS. Ca m’a pas l’air mal du tout mais il faut que je pratique encore un peu…

Enfin, je me renseigne sur Facebook. C’est que je commence à me piquer au web2.0 pour moi (et pas seulement pour le boulot) et que je suis dans une phase de décomplexation (Aïe! où est passé le dico dans cette baraque?). Si ça continue, on risque de me prendre pour un être social. Une collègue m’a déjà dit que des lecteurs m’appréciaient (ouille! le mythe de la bibliothécaire à chignon et lunettes sévère va en prendre un coup!). Bon, donc il se pourrait qu’un de ces jours je demande à Fred de me faire un portrait dont il a le secret en attendant de trouver une photo de moi convenable…

En ce qui concerne les recettes, qui se sont fait un peu moins présentes sur ce blog, elles vont revenir d’ici peu normalement. Je n’arrête pas de tester de nouvelles choses avec, il faut l’avouer, plus de bugs que de réussites. Et quand elles sont réussies, j’oublie mes notes dans ma cuisine…

Allez, on se reprend! C’est la rentrée que diable…

 

technorati tags:
del.icio.us tags:

add to del.icio.us

Recevoir les derniers articles d’Une Trottinette dans la kitchenette en temps réel grâce aux flux RSS

Vous voulez être averti des prochaines animations de votre bibliothèque ou simplement prendre connaissance des derniers billets de votre blog favori ?

Vous aimeriez être au courant des nouvelles du monde diffusées par votre journal habituel ?

Pour peu que vous ayez plusieurs sites favoris proposant des mises à jour régulières, vous pouvez perdre beaucoup de temps à aller visiter toutes vos sources chaque jour.

Il existe pourtant un moyen qui peut vous faire gagner du temps en vous informant s’il y a de nouveaux articles parus sans vous rendre vous-même sur les sites. Ce moyen s’appelle le RSS !

Grâce au RSS, vous pouvez rassembler gratuitement sur une même page toutes les informations venant de sources différentes.

 

Comment ça marche ?

  1.  Pour lire ces fils, vous avez besoin d’un lecteur de flux RSS appelé aussi agrégateur. Il en existe de très bons en ligne et c’est gratuit ! L’inscription est simple et ultra-rapide.

Voici une petite liste non exhaustive :

  • NetVibes (vous trouverez ici une explication claire pour créer votre portail personnalisé.

  2.    Les blogs et la plupart des grands sites d’information dont le contenu est régulièrement mis à jour proposent un flux ou fil RSS.

    

Pour vous abonner à leur fils RSS, il vous suffit alors de faire un clic droit sur l’icône, choisissez « Copier le raccourci » (si vous êtes sous Internet Explorer) ou « Copier l’adresse du lien » (si vous utilisez Firefox) que vous collez ensuite dans votre agrégateur de flux RSS.

 

Vous êtes prêt à recevoir les nouvelles de vos sites préférés !

technorati tags:
del.icio.us tags:

Blog-It Express

J’avais envie de vous parler d’un widget sympa super facile à mettre en place et qui est en constante évolution… Malheureusement, comme je l’avais écrit précédemment, Wordpress.com n’accepte que ses propres widgets, et je ne peut donc pas vous le montrer sur ce blog.

Blog-It Express permet de mettre des « post-it » sur son blog…). Mais ce petit outil ne fait pas que ça: il permet aussi de faire des sondages, de mettre des liens vers des vidéos DailyMotion, d’ajouter des podcasts en MP3 et il intègre un champ de recherche Google qui permet de faire des recherche sur le blog et sur Internet. Mais la fonction que je préfère est encore son outil de statistique qui est vraiment sympa et clair! Parce que après avoir installé Xiti (qui est un véritable outil statistique), je dois bien reconnaitre que j’ai un peu de mal à comprendre toutes les infos qu’il me donne. Ou alors c’est parce qu’il n’a pas beaucoup de choses à me dire sur ce blog-ci.

WordPress: heurs et malheurs d’un choix

Le choix d’une plateforme de blogging a été assez difficile. Entre blogger (surcoté à mon avis), over-blog, canalblog, wordpress et hautetfort (que j’utilise déjà dans le cadre de mon boulot), les alternatives ne manquaient pas. Après plusieurs hésitations je me suis lancée avec WordPress. Ce fut un choix du coeur plus que de la raison, je l’avoue! D’abord, je trouvais les blogs sous WordPress très beaux et originaux. En plus, ils sont dépourvus de pubs. Et la version téléchargeable m’avait déjà conquise. Mais pour ce qui est de la version en ligne, l’administration est catastrophique!

Moi qui adore ajouter pleins de petites fonctionnalités, j’en suis pour mes frais: WordPress.com n’accepte que ses propres widgets, empêche de modifier le CSS – qui permet de faire des mises en pages personnalisées comme de justifier le texte – si tu n’as pas payé la redevance annuelle correspondante, et confond catégories et mots-clés… Mais je persiste! Je ne me laisserai pas abattre par ces petits désagréments! 

Voilà pourquoi, mes catégories ont des noms un peu farfelus: pour être certaines qu’en cliquant sur les catégories liées aux articles que je poste, vous ne tombiez pas sur ceux d’autres blogueurs sous WordPress.com et que vous vous perdiez en chemin !-) . C’est pour cette même raison, que je lie mes articles avec des tags Technorati et Delicious (je vous expliquerai prochainement de quoi il s’agit). J’ai déjà réussi à intégrer Xiti qui me permet de voir si je suis la seule à lire ce blog. Et ce ne fut pas une mince affaire. Prochainement, je retrousserai mes manches pour intégrer quelques outils dont je veux absolument vous parler tels que Librarything ou  blog-it express.

Pour vous récompenser d’avoir lu ce post jusqu’au bout, je vous propose ce petit site destiné aux p’tits bouts d’choux. Un peu de poésie sur le net, ça ne se refuse pas…

 @+